Aubry Le Panthou - Paroisse Saint Benoit en Pays d'Auge

Paroisse Saint Benoit en Pays d'Auge
Paroisse St Benoit en Auge
Paroisse Saint Benoit en Pays d'Auge
Paroisse St Benoit en Auge
menu
menu
menu
Paroisse Saint Benoit en Pays d'Auge
Paroisse Saint Benoit en Pays d'Auge
Paroisse Saint Benoit en Auge
Paroisse St Benoit en Auge
menu
menu
menu
menu
Aller au contenu

Aubry Le Panthou

Aubry-le-Panthou

Eglise Saint-Germain-l'Auxerrois

La première église d'Aubry se trouvait au lieu-dit Les Moutiers, auprès d'un ancien prieuré dépendant de l'abbaye de Saint-Evroult-Notre-Dame-du-Bois. Au début du 18e siècle, cet édifice est abandonné au profit de l'actuelle église, construite en roussard et calcaire entre 1732 et 1736 et consacrée en 1738.

Elle se compose de trois parties :
  1. un clocher-porche couvert d'un toit en pavillon surmonté d'un campanile démonté et réparé, ainsi que le reste de cette tour en 1893 par Jules Caignon, maître-charpentier à Vimoutiers et Auguste Chartier, couvreur.
  2. une nef et un chœur sous même faitage.   
  3. une sacristie occupant le chevet à pans coupés.
Dans la nef,  une Vierge à l'Enfant du 17e siècle couronnée et tenant sans doute autrefois un sceptre dans sa main droite. L'Enfant Jésus tient dans ses mains un oiseau, symbole de la virginité de sa mère. Réalisée en 1863, une tête du Christ en marbre blanc entourée d'étoiles due au sculpteur italien Gianfredi est posée dans un cadre. L'inscription suivante « Imago D.N. Iesu Christi ab urbe in Berolinense Museum translata. V. Gianfredi feco ? In Roma 1863 » placée en auréole entoure le visage. Sur la poutre de gloire, le Christ en croix en bois peint date de la première moitié du 18e siècle.

Placé dans le chœur et non dans la nef, la chaire remonte à la seconde moitié du 18e siècle. Une plaque dans le chœur évoque le souvenir de Monseigneur Antoine Eustache d'Osmond (1754-1829), évêque de Comminges puis de Nancy. Exécutée en fonte par Astruc Rodéric, cette stèle représente l'effigie du prélat en orant portant mitre et crosse.
Son ornementation est la suivante :
  • un arc reposant sur deux colonnes encadrant le prélat.
  • deux angelots sur les deux angles supérieurs.
  • deux hiboux enveloppés dans des parchemins en cuir sur les côtés,
  • un crâne reposant sur un livre posé sur deux palmes croisées.

Le maître-autel avec son tabernacle et son retable ont été vraisemblablement exécutés peu après 1738. Le maître-autel a été refait au milieu du 19e siècle. Le thabor et la statuette qui le surmonte et qui figure le Christ ressuscité ont été exécutés lors d'une deuxième campagne vers le tournant du 18e ou du 19e siècle. Est peinte sur les ailes de ce tabernacle une Annonciation (l'ange à gauche et la Vierge à droite). Son ornementation se compose de volute, de feuilles d'acanthe, de draperie et de chute de fleurs et de feuilles.

Repeint à la même époque , le retable est décoré de colonnes droites en bois peintes en faux marbre terminées par des chapiteaux composites. Leur base possède un décor floral et végétal. Le fronton à trois pans est couronné de pots à feu et d'un ensemble formé par deux anges soutenant une couronne. Trois toiles, peints par Léon Olivié (1833-1901) en 1862, occupent le centre et les ailes du retable : à gauche saint Germain, évêque de Paris, devant l'église-abbatiale de Saint-Germain-des-Prés, dont il contribua à la fondation et qui lui sert de lieu de sépulture. Au centre, La Vierge au donateur, copie d'après Anton van Dyck offert à la paroisse en 1864 par Napoléon III. A droite, saint Blaise tenant la palme du martyr et un peigne à carder le chanvre, instrument de son supplice. En arrière-plan, la ville de Sivas, en Arménie, dont il était évêque.

Paroisse Saint Benoit en Pays d'Auge
Paroisse St Benoit en Pays d'Auge
Paroisse Saint Benoit en Pays d'Auge
« MAISON PAROISSIALE »
18, rue Gigon La BERTRIE - 61120 VIMOUTIERS
Tél: 02 33 39 02 23
Maison Paroissiale
18, rue Gigon la Bertrie
61120 Vimoutiers
Maison Paroissiale
18, rue Gigon la Bertrie
61120 Vimoutiers
Maison Paroissiale
18, rue Gigon la Bertrie
61120 Vimoutiers
Copyright Novembre 2017
Retourner au contenu